Le jeu du chat et de la souris (ou comment les filles peuvent être si compliquées)

La chasse est ouverte les filles !

Qu’est-ce qu’on chasse cette fois ? Du gros ou du petit gibier ?
En ce moment, on dit qu’on aimerait trouver l’amour, ou peut-être juste un plan cul.
Mais en fait on ne se sent pas prête, enfin si parce qu’on se sent seule, mais on n’est pas sûre.

Aviez-vous remarqué comme nous sommes compliquée, nous les nanas ?

les-filles-sont-compliquéesOn recherche les mecs sur leur physique, pour commencer, avec des critères bien défini.
Puis sur leurs esprits, leurs activités, leurs jobs, leurs attentes pour le futur.
La liste des conditions est juste effrayante !

Bref, nous leur mettons clairement des bâtons dans les roues.

Pourquoi faisons-nous ça ?

Et bien juste parce que sans le savoir, on se blinde.
En mettant la barre trop haute, on s’empêche de tomber folle amoureuse du premier jeune homme qui vous fera rire.

Parce que le plus souvent, c’est ce jeune homme, celui que nous n’avions pas sélectionné sur Tinder, mais que nous avons rencontré par hasard avec des amis communs, et qui nous a fait passer une très bonne soirée.
C’est celui là qui va le plus nous intéresser.

Oui mais voilà, on va quand même continuer les-filles-cest-compliqueà se pourrir la vie

Ça serai trop simple de juste se laisser aller dans ses bras en voyant ce que l’avenir nous réserve.
Donc, non, en tant que nana compliquée, nous devons nous inventer une nouvelle chose.

On va se triturer l’esprit :

  • Il ressemble trop à mon ex, ou pas assez
  • Il est trop jeune, ou trop vieux
  • Il aime la pêche et n’aime pas l’art
  • Il est trop grand ou trop petit

Bref, on a beau peser le pour et le contre, on n’a quand même du mal à ne pas penser à lui en souriant.

Pourtant on ne va s’arrêter là.

On va maintenant souffler le chaud et le froid, jusqu’à ce que Jules attrape la crève !
Tantôt on veut le voir, tantôt on va l’éviter.
On va se faire magnifique pour la soirée avec les copains, mais nous n’irons pas lui parler avant la fin de la soirée.
On va le charmer, il va nous répondre et on va tout stopper.

Sommes-nous folles ?

Non, nous sommes des filles.
Compliquée au possible, pas assez spontanée, et surtout à désirer ce qu’on ne peut pas avoir !

femme-court-derriere-homme« Suis moi je te fuis, fuis moi je te suis ! »

Parce que oui, les filles, Jules va finir par nous fuir.
Il aurait tort de ne pas le faire puisque (comme nous en fait) il ne comprend pas du tout ce qu’on attend de lui.

Et c’est là
Que nous allons finalement devenir folles de lui.

“Pourquoi ne me donne t’il pas de nouvelles ?
Tu comprends comme moi sur ce message ?
En fait, je l’aime bien.
Tu crois que je lui plais ?
Mais bon sang, pourquoi il ne me donne pas de nouvelles ????”

Stop les filles.
Arrêtons de nous faire du mal.

La meilleure des solutions à notre problème c’est de ce mettre à la place d’un homme.

les-filles-cest-compliquéVous avez envie de baiser ce mec, baiser-le.
Vous avez l’impression qu’une histoire est possible, invitez-le à sortir.
Il vous plaît, dîtes lui.

A mais non, j’oubliais.
Les garçons aussi adorent chasser sans règles.

C’est là tout le plaisir de la chasse non ?
Noël ne serait-il pas moins magique pour un enfant sans l’attente et l’incertitude qui le précèdent ?

Alors profitez bien de ces moments incertains et excitant.

Vous vous reconnaissez ? Racontez-nous !